E
 

al Encuentro :


Entablerado :


Entier :

Esportón :



Estocade :


















Estoconazo :

Estoque :




Moment où, alors que le torero s'apprête à donner l'estocade et que le toro charge sans avertir, le matador se porte à la rencontre de l'animal pour placer l'épée.

Qualifie le toro qui se place au plus près des barrières, voire même contre celles-ci, et qui ne veut plus en déloger.

Se dit d'un toro insuffisament piqué.

Malle dans laquelle on range et transporte l'ensemble des accessoires nécessaires au torero pendant la lidia (capes, muletas, étuis des épées, descabellos, etc.). C'est le valet d'épée qui est en charge de tout cela.

Action finale du combat de chaque toro. Elle est exécutée par le matador avec l'épée dans l'intention de mettre à mort le toro.
On distingue plusieurs manières de porter l'estocade :
--> Suerte a recibir : le matador attend, immobile, la charge du toro qui vient littéralement s'embrocher sur la lame
--> Suerte al volapié : le toro est immobile, cadré et c'est le torero qui se jette sur lui pour enfoncer l'épée.
--> Suerte de arrancar : elle commence comme le volapié mais le toro, très sollicité par le toque, baisse la tête et fonce dans le dernier mètre, aidant ainsi le matador.
--> Suerte de aguantar : elle commence comme le recibir mais le toro charge sans y être sollicité et oblige le matador à utiliser cette charge. Il fait alors un pas en avant pour placer l'épée.
--> Suerte al encuentro : le matador provoque la charge et profite de celle-ci pour aller à la rencontre de l'animal, l'épée étant placée à mi-parcours.
De plus, selon l'endroit où l'épée est placée (direction, angle, profondeur, pénétration), on qualifiera différement les estocades :
Pinchazo : tentative qui se solde par un choc sur un os, l'épée ne pénétre pas et le matador le garde en main
Metisaca : l'épée rentre profondément mais est très mal placée et est immédiatement retirée.

Coup d'épée entier, la lame pénétrant jusqu'à la garde.

Épée d'acier utilisée pour la mise à mort du toro.