B
 

Bajonazo :


Banderiller :


Basto :

Bronca :



Burladero :

 

Mauvais coup d'épée porté dans le cou, pénétrant de biais et lésant généralement le poumon. C'est une estocade très basse qui entraîne une hémorragie.

Action de poser les banderilles au cours du deuxième tercio du combat, généralement par les péons banderilleros de la cuadrille, parfois par le maestro s'il est apte à cet exercice.

Se dit d'un torero lorsqu'il manque d'élégance, physiquement, dans son attitude ou sa démarche.

Quand le public n'est pas satisfait, que ce soit du travail d'un torero, de la présentation d'un toro, de l'action d'un picador, de la décisison de la présidence ou de tout autre fait pendant le déroulement de la course, il le fait savoir bruyamment par des cris ou des sifflements.

Les burladeros de pistes, généralement en planches, protègent l'accès au callejòn et permettent aux toreros, en se glissant par la chicane par laquelle ne peut pas passer le toro, de se mettre à l'abri.